Interwiew Cédric Berrest « Mon meilleur souvenir reste ma médaille au jeux olympiques de Pékin »

 In Non classé

Après avoir troqué le fleuret contre une paire de rame, Cédric Berrest médaillé Olympique d’aviron au Jeux de Pékin a acceuilli nos pitchounes au bord de la belle Garonne !

Média Pitchounes : Qu’est ce qui t’a motivé pour pratiquer l’aviron ?

Cédric : Un jour j’ai essayé et ça m’a beaucoup plu parce que c’est un sport qui n’est pas comme les autres, c’est à dire que vous êtes sur l’eau, vous ramez, c’est calme, on entend  les oiseaux ,c’est super calme j’ai essayé avec des copains et nous passions de bons moments on rigolait bien et voilà c’ est  comme ça que j’ai commencé.

Média Pitchounes :Pourquoi as tu arrété l’escrime?

Cédric : Alors, à un moment je faisais les deux puis, pour être plus fort en aviron il fallait que je m’entraine plus j’ai donc choisis entre les deux est j’ai choisi l’aviron car c’est là  que je prenais le plus de plaisir. Cela faisait sept ans que je pratiquais l’escrime, j’ai commencé à sept ans et j’ai arrété parce que j’en avais un petit peu marre et l’aviron me plaisait bien.

Média Pitchounes : Quel est ton parcours sportif?

Cedric : J’ai commencé l’aviron à Niort près de Nantes, j’en ai fait deux ans là bas et ensuite j’ai rejoins le club de l’aviron toulousain et là ça fait désormais dix ans que je suis là.

Média Pitchounes : Quels sont tes meilleurs et tes pires souvenirs ?

Cédric : Mon meilleur souvenir c’est ma médaille aux jeux olympiques de Pékin, c’était à l’autre bout du monde, il y avait beaucoup de spectateurs, nous avons fait une bonne course, donc nous avons été vraiment contents de gagner une médaille. Ensuite, en ce qui concerne le pire souvenir en aviron je n’ai que des bons souvenirs !

Média Pitchounes : Quelles sont tes ambitions ?

Cédric : Mon ambition serait de devenir champion olympique ! Retourner au jeux olympiques l’année prochaine à Londres, et de gagner !

Média-Pitchounes: Qu’est-ce qui peut motiver un jeune à pratiquer ton sport ?

Cédric : Pas l’argent ça c’est certain, car en aviron nous ne gagnons pas d’argent, ce n’est pas un sport professionel tel que le Football, par contre il règne ici un esprit de famille. Le club d’aviron est comme une grande famille, il n’y a que des gens sympathiques, tout le monde est content d’être là, nous ne forçons personne, surtout pour l’ambiance ! Ensuite, le sport va lui plaire, il va aimer être sur l’eau, aimer ramer avec les copains ..

Média-Pitchounes : Qu’est-ce qui est le plus dur quand on débute ?

Cédric : Ce qui est dur lorsqu’on débute c’est que ça fait mal aux mains ! Parce qu’on n’a pas l’habitude de tenir les rames, je ne sais pas si vous jardinez de temps en temps ou si vous faîtes de la corde, mais ça fait mal au mains. Ensuite ça va bien. La suite, c’est de réussir à faire correctement le geste de l’aviron, il est simple, mais pour le faire exactement comme il le faut c’est assez compliqué donc il faut insister un peu mais c’est pas le plus dur.

Média-Pitchounes : Pour quelles raisons es-tu venu sur Toulouse ?

Cédric : Je suis venu ici pour deux raisons, la première c’est que la fédération à un centre d’entrainement, que nous avons visité tout à l’heure : le Pôle France, ce qui signifie que la fédération met des entraineurs et des bateaux à disposition de l’équipe de France, donc j’ai voulu venir ici pour m’entrainer avec les meilleurs rameurs de France ! Ensuite, Toulouse est une assez grande ville et donc on peut faire des études ici et comme l’aviron est un sport où l’on ne gagne pas d’argent, on est obligé de faire des études pour pouvoir travailler, manger et vivre ! Donc je suis venu ici aussi pour allez a l’école!

Média-Pitchounes : Quelles études prépares tu ?

Cédric : En ce moment je termine mes études, j’ai passé le Bac d’abord au lycée, et ensuite j’ai fais une classe préparatoire, qui prépare l’entrée dans une école d’ingénieur, donc l’école d’ingénieur c’est 3ans, et la prépa c’était 2ans, donc ça fait 5ans au total et là j’arrive à la fin .. Donc normalement, si tout se passe bien, au mois d’octobre je serais ingénieur !

Média-Pitchounes : Quels sont tes passions en dehors de l’aviron ?

Cédric : En dehors de l’aviron j’aime surfer sur internet, je lis pas mal les informations sur le net, de plusieurs genre, et je fais quand même beaucoup de sport en dehors de l’aviron, de la natation pas mal, et beaucoup beaucoup de VTT, dans les colines là-bàs ..

Média-Pitchounes : Étant jeune avais-tu un modèle sportif ?

Cédric : Comme je faisais de l’escrime, je connaissais tout les champions de ce sport, donc ça ne va pas vous parler mais je connaissais Eric Sréky. Je n’avais pas réellement de modèle, j’aimais bien ceux qui gagnaient c’était ceux là surtout mes modèles peu importe le sport …

Média-Pitchounes : Es-tu plus Football que Rugby ?

Cédric : Je suis plus Rugby que Foot, on va dire que l’aviron, au niveau des valeurs, ça ressemble plus au Rugby qu’au Foot je trouve. L’argent a fait perdre ces valeurs au Football , y’a beaucoup de gens qui en font leur métiers mais y’en a beaucoup moins qui en font leur passion, alors que nous de ce coté là, nous sommes resté beaucoup plus proches du Rugby, de la convivialité et de la bonne ambiance !

AVRIL 2011

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez nous un mail :)

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search