INTERVIEW FRANCE PIERRON

 In Non classé

“JE LAISSE AGIR MA BONNE ETOILE”

Un des gros transfert de l’été dernier est passé un peu inaperçu sauf pour les inconditionnels de TFC-TV.
Celle qui depuis le lancement de cette chaine, a passée 5 ans à nous présenter les exploits en images des toulousains a quittée les plateaux toulousains du capitole pour ceux de la … capitale et de l’EQUIPE TV!
Une belle ascension à 27 ans pour notre belle toulousaine et marraine des media-pitchounes.
Sa nouvelle vie parisienne ne l’empêche pas de garder toujours un œil sur le TFC, et vibrer toujours pour les violets et ses supporters comme elle nous la confiée lors de cet entretien.
Media-pitchounes : Comment s’est passé ton « transfert » à l’équipe TV ? Qu’est ce qui t’as motivé ?
France Pierron : Juste avant la fin de saison, grâce à des contacts que j’avais au sein de la chaîne, j’ai fait un essai de présentation de journal, qui s’est avéré concluant. On m’a donc ensuite recontacté pour effectuer quelques remplacements, et on m’a rapidement proposé de travailler pour l’Equipe TV.
Ce n’était pas facile de quitter le club après 5 ans d’aventure toulousaine, mais j’ai senti que le moment était venu, de relever un nouveau défi, dans la capitale ! Et l’occasion de tester mes connaissances football, hors TFC…
Media-pitchounes : Y’a-t-il une pression notamment en terme d’audience autre qu’a TFC-TV ?
France Pierron : L’objectif n’est absolument pas le même. En tant que chaîne de club, il me semble que le but de TFC TV était de promouvoir le club, suivre son actualité, et proposer aux supporters le meilleur contenu afin de fidéliser le plus grand nombre, donner envie aux spectateurs de venir au stade, et d’être « attaché » au club.
A L’Equipe TV, les objectifs sont différents : il s’agit de LA chaine d’information sportive par excellence, être au plus près de l’actualité, proposer le meilleur contenu possible et le plus complet, aux amateurs de sport en tous genres. Et j’ai aussi découvert quelque chose que je ne connaissais pas à TFC TV, la concurrence avec les autres chaînes…
Ce n’est pas évident de se démarquer des autres, et d’essayer d’être le meilleur dans sa catégorie !
Media-pitchounes : Peux –tu nous présenter tes deux émissions ?
France Pierron : Mis à part les journaux du week-end ,nous sommes en direct tout le samedi, avec des invités et des consultants, pour suivre au mieux les différentes actualités sportives, j’interviens dans 2 émissions football de la chaîne :
– Total Foot à Domicile, le lundi soir à 19h, avec mon collègue Julien Hababou, et plusieurs consultants choc : Vincent Duluc, journaliste à L’Equipe, Angel Marcos et Emmanuel Petit. Nous sommes souvent accompagnés d’un invité, joueur ou entraîneur, pour revenir sur la dernière journée de Ligue 1, l’Equipe de France, l’actualité football…
J’ai plusieurs interventions dans cette émission : distribuer les questions des internautes, dresser un portrait « décalé » de l’invité (Le « face à France »), un bilan dans le même ton de la dernière journée (« Le championnat de France »), etc , etc…
– Total Foot à l’Extérieur, le jeudi soir à 19h. Chaque semaine, je pars à la découverte d’un club de Ligue 1, Ligue 2, voire un plus petit club , Romorantain ou Schirrhein à l’occasion de la Coupe de France !. Toute une journée de tournage dans les coulisses du club : de l’entraînement aux vestiaires, du Centre de Formation au Stade, des supporters aux joueurs et entraîneur, de la boutique aux endroits symboliques de la ville… J’essaie d’apporter le maximum d’infos et d’images du club, pour un sujet de 24 minutes.

“Montpellier détient la palme du meilleur accueil”

Media-pitchounes : Comment prépares-tu l’émission total foot à l’extérieur?
France Pierron : C’est ce qui me prend le plus de temps, car je dois tout gérer de A à Z. Mais ça me plaît !
Du planning de la journée à caler avec les attachés de presse des clubs (pour le reportage à Toulouse, Géraldine Courteix m’a laissé quartier libre !), contacter les supporters, les joueurs, organiser toute la journée, et prévoir un maximum de tournages en un minimum de temps, préparer mes interviews et mises en scène…
Parfois, c’est la panique, quand un club se décommande au dernier moment, il faut vite trouver un autre hôte.
Et souvent, tout ce que j’avais prévu sur le papier, ne se déroule pas du tout comme prévu sur le terrain, et il faut s’adapter, un entraîneur qui a une indisponibilité de dernière minute, un entraînement annulé, Le Président Watanabé de Grenoble qu’on voit si rarement qui nous fait l’honneur d’une petite interview, Lorik Cana qui se blesse en fin d’entraînement et ne peut plus assurer la visite…. On s’en sort toujours !

Media-pitchounes : L’émission peut elle évoluer vers une visite des grands clubs européens ?
France Pierron : Bien sûr, c’est un des prochains objectifs. Une fois qu’on aura visité tous les clubs de Ligue 1, les plus grands clubs de Ligue 2, et quelques « plus petites » formations, il va falloir s’attaquer à l’étranger ! C’est en cours, j’ai plusieurs clubs qui m’ont donné leur accord et notamment Arsenal (merci Emmanuel Petit, qui travaille aussi pour L’Equipe TV, et qui a pu accélérer le processus !), Hull City, Le FC Séville, Villareal, Offenheim…
Il va falloir travailler la langue !

“Au TFC, je ne suis jamais totalement en terre inconnue…”

Media-pitchounes : Tu visites la France à travers les clubs, ton meilleur souvenir de ces « visites » ?
France Pierron : Honnêtement, chaque déplacement nous réserve son lot de surprises, et même si on doit se lever tôt pour arriver avant le début de l’entraînement à l’autre bout de la France, je ne vois pas la journée passer, car on court toute la journée, et le soir je repars avec plein de souvenirs et d’anecdotes dans la tête…Girondins TV qui me fait intervenir sur leur plateau, en plein tournage ; Jean-Guy Walemme (l’entraîneur de Lens) qui m’apprends à jouer au PMU ; l’ascenseur qui tombe en panne à La Commanderie, je suis restée coincée 10 minutes avec Charles Kaboré ; la leçon de foot avec Sylvain Wiltord, sûrement la plus drôle, puisqu’il nous a expliqué sa spécialité… le banc ! Quinze jours après, il était marseillais… ; le centre d’entraînement de Lille impressionnant ; les mascottes Val-En-Cygne à Valenciennes, le Viking de Caen, et Doggy Dog à Lille (après je me suis calmée), la boutique incroyable du RC Lens, l’handifan club de Marseille si chaleureux, Le relooking de Fabrice Abriel en parfait supporter à Lorient, l’atelier gardien que m’avait préparé Teddy Richert à Sochaux, la visite du musée personnel de Louis Nicollin, le 2è papa de Fodé Mansaré !J’en oublie sûrement, mais avec une vingtaine de clubs déjà visités, ça fait beaucoup de souvenirs !
Même si tous les clubs nous ont largement ouvert les portes, je pense que Montpellier détient la palme du meilleur accueil, ils nous ont chouchouté !Et je me rends compte que dans chaque club, je retrouve au moins un ou plusieurs joueurs passés par le TFC, je ne suis jamais totalement en terre inconnue…
Pour terminer, le seul club où j’ai réussi à rater l’avion le soir pour rentrer à Paris, comme par hasard, c’était Toulouse, comme si j’avais envie de rester un peu plus…

“J’ai encore de belles années devant moi avant d’être incollable !”

Media-pitchounes : Et les pires moments ?
France Pierron : Je n’ai pas vraiment de mauvais souvenirs, à part le froid dans certaines villes, les pieds dans la neige (Nancy, Romorantin…), mais qui m’ont appris certaines techniques de footballeurs pour lutter contre le froid (le sac plastique dans les chaussures !)
Media-pitchounes : Toi, ancienne tenniswoman, pas un peu frustrant d’être spécialisée que dans le foot ?
France Pierron : Absolument pas, d’autant que je suis amenée à traiter de tous les sports, lors des journaux du week-end, donc je ne m’en éloigne pas tellement.
Media-pitchounes : Ton rêve d’avenir à présent, ce serait quoi ?
France Pierron : Continuer à progresser, dans tous les sports, mais évidemment surtout dans ma culture football qui est loin d’être complète ! J’ai encore de belles années devant moi avant d’être incollable ! Continuer à traiter le foot de manière décalée et originale, trouver de nouvelles idées, de nouvelles émissions…
C’est déjà le cas, avec une autre émission football dans laquelle je vais intervenir. L’émission s’appelle « Foot ! », présentée par Didier Roustan, et diffusée sur TV5 Monde, tous les lundis.
Media-pitchounes : La radio, c’est un nouvel objectif pour toi?
France Pierron : Pourquoi pas, je n’en ai jamais fait l’expérience, ça me plairait d’essayer, mais je ne sais absolument pas ce que je vaux ? Je parle peut être un peu trop vite pour la radio, et pas le droit de bafouiller… A voir !

“Une femme de terrain , …en Paganella !”

Media-pitchounes : A quand France Pierron commentant des matchs au coté de jean mimi ?
France Pierron : Quand Pantxi Sirieix se rasera les cheveux, autant dire pas tout de suite !
Je m’y mets tout doucement, j’apprends beaucoup aux côtés de personnes comme Vincent Duluc, Angel Marcos, Emmanuel Petit, et Didier Roustan… Mais je ne suis pas sûre que les téléspectateurs soient prêts à accepter une voix féminine pour commenter le foot, moi-même ça me surprendrait !
Peut-être plus en « femme de terrain », …en Paganella !
Media-pitchounes : Quand, seulement stagiaire au tout début de TFC-Tv, pensais-tu à une telle ascension ?
France Pierron : Je ne l’ai jamais envisagé. Au tout début de mon stage, je me moquais même des présentatrices Télé des clubs de chaîne, affirmant haut et fort que je ne ferais jamais ça ! Voilà le résultat…J’ai toujours vécu au jour le jour, sans jamais me projeter dans l’avenir, on me l’a assez reproché ! J’ai beaucoup de mal à faire des projets et à anticiper sur mon avenir.
Tout est arrivé très vite pour moi et j’ai eu beaucoup de chance, et je continue à en avoir, je laisse agir ma bonne étoile, et je saisis les opportunités qui se présentent à moi !
Media-pitchounes : Toujours aussi difficile d’être une fille dans le milieu du football ?
France Pierron : Vraiment pas, j’adore ! C’est ce qui fait un peu la particularité de Total Foot à l’Extérieur, les rapports avec les joueurs, les entraîneurs, les supporters ne sont vraiment pas les mêmes.
Les joueurs se laissent aller à certaines confidences, certains coachs acceptent certaines choses, je peux me permettre certaines interventions qui seraient peut-être moins bien perçues si j’étais un homme.
Les femmes sont si peu nombreuses dans ce domaine, qu’on attise un peu la curiosité, il faut savoir en profiter… Et encore une fois, l’expérience de côtoyer le monde pro pendant 5 ans à Toulouse, m’a énormément servi, suffisamment pour ne pas être impressionnée, savoir ou m’arrêter, et ne pas me laisser marcher sur les pieds non plus !

“Toute la rédaction m’entend crier « Allez Dédé ! »”

Media-pitchounes : Ton modèle est toujours Céline Giraud ?
France Pierron : Et elle est dans le foot maintenant ! Je regarde un peu tout ce que font les autres (Isabelle Moreau, Nathalie Ianetta…), mais je m’inspire plus du côté des hommes maintenant… Alexandre Ruiz, Hervé Mathoux… C’est la classe !
Media-pitchounes : Tu gardes toujours un œil sur le TFC ?
France Pierron : Evidemment, quelle question ! Je suis obligée de me calmer dès qu’on parle du Tèf, car je suis sensée être objective, et ne pas afficher mes préférences, mais c’est dur de se retenir ! Toute la rédaction m’entend crier « Allez Dédé ! » à chaque occasion de but…
Media-pitchounes : Que retiendras-tu de tes années toulousaines ?
France Pierron : Beaucoup d’expérience, Et beaucoup de travail aussi, mais c’est comme ça qu’on apprend ! Car mine de rien, je suis passée par pas mal de domaines avant de me concentrer sur la tv… (site internet, photos, merchandising, animation, évènementiel, communication…) C’est très enrichissant de faire partie d’une telle famille et de connaître tous les dessous du club, on se sent privilégié.
Beaucoup de belles rencontres que ce soit avec le staff, le personnel administratif, le centre de formation… Je ne remercierai jamais assez Jeff Soucasse de m’avoir fait découvrir ce milieu…

“ma petite caméra, chez les media-pitchounes !”

Media-pitchounes : Te voila officiellement marraine des media-pitchounes et du projet « tous ensemble »…pas de regrets ?
France Pierron : Quelle responsabilité ! Ca me fait très plaisir, si je peux être utile à quoi que ce soit… Je n’oublie pas mes petits reportages avec ma petite caméra, chez les media-pitchounes !
VIDEOS TOTAL FOOT A L’EXTERIEUR… AU TFC!

Recent Posts
Comments
  • Mazzini
    Répondre

    France est fantastique ! C est la meilleure et de loin !!! Et en plus elle est superbe ! Je la kiffe vraiment et vive le sport avec des présentatrices belles et de talent.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez nous un mail :)

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search