Toulouse Handball : Interwiew Croisée P.Chell, Y.Cham et J.Roby « Le Hand a du mal à se faire connaître.. »

 In Non classé

Pierrick Chell, Yannick Cham et Jonathan Roby, tous trois joueurs du Toulouse Handball, nous ont, l’espace d’un instant, fait partager leur passion pour cette discipline reine en terme de résultats en France mais trop injustement médiatisé au vue des performances de la séléction nationale et de toutes les valeurs que ce sport véhicule.

Media-pitchounes : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Pierrick : J’ai 21 ans et je suis à Toulouse depuis 5 ans et j’ai fait les jeunes classes au Spacer’s et je joue arrière droit.

Yannick : J’ai 25 ans, je suis arrivé cette année à Toulouse, avant j’étais à Aurillac dans le Cantal et je suis ailier gauche.

Jonathan : J’ai 27 ans, bientôt 28 je joue pivot. Je mesure 1,87m et je pèse 98 kg. Ensuite je reviens à Toulouse cette année, j’ai déjà joué ici pendant 3 ans, et je suis resté 2 ans à Nîmes.

Media-pitchounes : Qu’est ce qui peut pousser un jeune à faire du hand ?

Jonathan : Il y’a pleins de raisons ! Moi, personnellement, c’est parce que mes parents déjà y jouaient, donc dès tout petit, je traînais pas mal dans les gymnases quand mes parents jouaient et pendant les temps morts avec mon copain, on s’essayait au hand. Ensuite ce qui m’a plus, c’est d’abord que ce soit un sport collectif, avec un état d’esprit qui est propre au hand ball avec beaucoup de respect notamment des arbitres et aussi des adversaires.

Pierrick : C’était en CM1,CM2, je ne me souviens plus trop. Tous mes copains se sont inscrits dans le club de hand de mon village et je les ai rejoins surtout pour faire un sport avec mes copains et mes copines. Après comme a dit Jonathan, c’est un sport avec des valeurs de solidarité, un esprit collectif et c’est surtout chaleureux où on se retrouve après tous ensemble.

Yannick : Ben moi c’est comme Roby, quand je suis arrivé, mon père, ma mère, toute ma famille y jouait! C’est un sport qui m’a beaucoup plus pour le contact et comme ils disent, c’est un sport où il y a beaucoup de valeurs, le respect des adversaires, des coéquipiers où on va tous dans le même sens.

Media-pitchounes : Quelles sont les qualités essentielles et nécessaires pour être un bon handballeur ?

Yannick : Alors… (Rires). Je pense qu’il faut d’abord avoir une bonne vision du jeu. Aimer travailler à l’entraînement parce que c’est important. Après ça dépend des joueurs, chacun a ses qualités et ses défauts et c’est ce qui nous permet de former une équipe.

Pierrick : En effet faut aimer travailler, repousser ses limites mais il faut surtout que ça soit une passion et un plaisir. Il ne faut pas que cela soit perçu comme un travail! et pour être un bon handballeur il faut être combatif surtout !

Jonathan : Alors les qualités pour être un bon handballeur, je pense que déjà il faut être intelligent, c’est un sport qui nécessite une bonne perception de ses adversaires et de ses coéquipiers. Après on n’a pas besoin de tous être grands et costauds. Comme Pierrick qui est l’un des plus petits mais qui est très rapide. Une des particularités du hand ball c’est qu’une multitude de gabarits différents peuvent jouer dans la même équipe et c’est justement ça qui fait la force de l’équipe !

Media-pitchounes : Dans quelle autre carrière sportive vous serez vous bien vu ?

Jonathan : Je pense que comme autre sport j’aurais bien aimé faire du rugby, quand j’étais petit j’en ai fais pendant quelques années et c’est un sport qui, par beaucoup d’aspects, est plutôt proche du hand ball. On parlait sur la question d’avant des valeurs transmises par certains sports comme le respect et c’est pour ça que j’aurais aimé faire du rugby.

Pierrick :  Ben moi je vais rejoindre Jonathan. J’ai une famille de rugby man, notamment mon grand père donc je pense que si je n’avais pas été hand balleur j’aurais été rugbyman. Après j’ai eu une carrière de Pelotari donc c’est de la Pelote Basque c’est un peu comme le tennis et j’en ai fais au collège.

Yannick : Dans ma famille j’avais beaucoup de basketteurs notamment un cousin qui est CTR (Conseiller Technique Régional) donc je pense que si j’avais pas été hanballeur j’aurais été basketteur comme lui c’est un sport où quasiment toute ma famille jouait donc je suis dedans depuis tout petit mais le hand a pris le dessus.

Media-pitchounes : Pourquoi le handball n’est il pas plus reconnu malgré tous ses titres ?

Jonathan : Ah ça c’est une bonne question ! Il y a plusieurs raisons à cela : déjà il y a des raisons culturelles c’est-à-dire qu’en France les gens préfèrent le foot et le rugby donc je pense que d’abord c’est une raison culturelle. Par exemple en Allemagne c’est quasiment le sport préféré donc de suite y’a une petite différence. Et puis le handball n’est pas professionnel depuis longtemps donc c’est vrai que la fédération a commencé à se structurer il n’y a pas si longtemps notamment pour la communication autour des victoires de l’équipe de France. Je pense qu’il y a mieux à faire mais c’est de mieux en mieux.

Pierrick : C’est vrai qu’en France et particulièrement dans le Sud Ouest c’est surtout le rugby et le foot . C’est vrai que le hand a du mal à se faire connaître. On a quand même remarqué depuis la série de titres de la sélection française une amélioration depuis les années 90.

Yannick : Je vais rejoindre les autres, c’est vrai que ce n’est pas très reconnu comme le foot ou le rugby. Cela ne fait pas très longtemps que nous sommes professionnels. Beaucoup de jeunes restent intéressés par le foot mais on espère que d’ici pas très longtemps arriver à son niveau d’un point de vue médiatique et en nombre de licenciés.

Media-pitchounes : Qu’est ce qui fait la différence entre la performance de l’équipe de France en Hand et d’autres sélections françaises dans d’autres disciplines ?

Jonathan : C’est aussi une très bonne question ! (rires) Il y a beaucoup de raisons. On va dire que le handball fait beaucoup d’efforts pour former les joueurs dès qu’ils sont jeunes, donc c’est un peu le travail qui paie. Entre le hand de maintenant et il y a une dizaine d’années, il y a eu beaucoup de bons résultats et de nombreux joueurs qui sont désormais reconnus.

Pierrick : Comme l’a dit Jonathan,il y’a une génération de joueurs exceptionnels en France! … Presque les meilleurs joueurs du monde sur chaque poste, je ne dirais pas tous… mais en tout cas pour la plupart.

Propose recueillis par Sarah, Saskia, Théo, Gad, Kylian et Maxence
Février 2011

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez nous un mail :)

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search