Route du Rhum, la solidarité maritime prend tout son sens – Episode 11

 Catégories Pitchounes Toulouse, Route du Rhum, Tv Pitchounes

François Gabart est un skipper engagé et déterminé pour aller au bout des choses, seul maître à bord sur son ULTIME, il sait également s’entourer pour faire bouger les lignes. Il a décidé de s’engagé fortement auprès de SOS MEDITERRANEE en acceptant d’en être le parrain depuis plusieurs mois.

« On a du mal à laisser les gens en détresse sur notre terrain de jeu. Je soutiens SOS Méditerranée depuis plusieurs années. L’assistance à personnes en danger est universelle, et est ancrée en nous, les marins. Aider à sauver des vies ne résout pas tout, mais si on peut déjà faire quelque chose, c’est déjà ça. »

Depuis 4 ans, plus de 15 000 hommes, femmes et enfants sont morts noyés en Méditerranée en tentant la traversée sur des embarcations de fortune. SOS MEDITERRANEE est une association européenne de citoyens qui affrète l’Aquarius pour porter secours à ceux qui fuient la Libye. En deux ans et demi, 29 523 personnes ont été secourues dont 23% sont des mineurs.
Le 31 octobre, quelques jours avant le grand départ de la Route du Rhum, 7 skippers ont répondu à l’appel de cette association, François Gabart fut rejoint par Isabelle Joschke, Thibaut Vauchel-Camus, Luke Berry, Romain Pilliard, Alexia Barrier et Kito De Pavant qui lors du convoyage de son Class40 vers Saint-Malo, a croisé trois embarcations de fortune chargées de migrants qui tentaient de joindre les côtes d’Europe. Tous ces skippers ont décidé de soutenir l’Aquarius dans une autre course, un contre la montre humanitaire pour retourner en mer sauver des vies et ils portent sur leurs voiles, les couleurs de SOS MEDITERRANEE lors de cette 11e édition de la Route du Rhum.

Cette édition 2018 rendra son épilogue aujourd’hui, au bout du suspense. Le matelas d’avance de François Gabart sur son poursuivant Francis Joyon a fondu comme neige au soleil à l’approche de la Guadeloupe, 60 milles de perdus et l’assurance pour le bateau Macif, n’est plus tous risques !
Le parrain de SOS Méditerranée est dans la gestion, professionnel et consciencieux, il répète inlassablement les bases afin de tirer les bords autour de l’ile afin de ne pas se mettre à la faute. Car Francis Joyon est parti en chasse ces dernières heures avec moins de 65 milles de retard sur François Gabart ce dimanche matin. Il faudra garder de l’influx nerveux pour ces dernières heures de course autour de l’Ile Papillon. Le verdict sera donné en début d’après-midi, heure française.

Recommended Posts

laisser un commentaire

CAPTCHA * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez nous un mail :)

Not readable? Change text. captcha txt

Chercher sur le site, appuyer sur entrée pour valider