Sofiane Oumiha : « Champion du Monde, c’est une fierté »

 Catégories Les mercredis des Pitchounes Toulouse, Pitchounes Toulouse, Supporters d'espoir, Tv Pitchounes

Il l’a fait ! Sofiane Oumiha est le 4ème français à être champion du monde de Boxe. Notre parrain est venu nous retrouver pour fêter ça à la Maison Vestrepain rebaptisé pour l’occasion Maison Sofiane Oumiha. Les Pitchounes ont une tonne de questions à lui poser, retrouvez l’interview de notre champion.

 

Ayoub : Salut Sofiane, quel effet cela fait d’être Champion du Monde ?

Sofiane Oumiha : Franchement aucune idée ! Non je rigole, plus sincèrement, Champion du Monde, je l’ai rêvé depuis que je suis petit, je voulais être Champion du Monde ! J’ai commencé par être Champion Midi-Pyrénées, Champion de France et maintenant je suis Champion du Monde, donc… c’est une fierté.

Ayoub : Quelles sont les relations avec tes coachs de l’Equipe de France ?

Sofiane Oumiha : Très bonne, cela fait 5 ans qu’on travaille ensemble. C’est aussi grâce à eux que je me suis amélioré en plus de mon entraineur Mehdi Oumiha. Après, c’est vrai que c’est du sport de haut niveau, donc je sais que si un jour il y en a un qui est meilleur que moi, ils le prendront, je n’aurai pas de privilège. Donc on fait en sorte de rester au top niveau !

Ayoub : Quand on entend la Marseillaise au plus haut du podium, on pense à quoi ?

Sofiane Oumiha : Qu’on vient de loin, qu’on a travaillé dur… toutes les heures d’entraînements, les mois d’entraînements, les sacrifices qui ont été faits …On se dit que ça a payé et que la fameuse phrase « le travail paie » est réelle !

Ayoub :  Est-ce que l’Or des championnats du Monde est plus important que la médaille Olympique de Rio ?

Sofiane Oumiha : Oui ! Vice-Champion Olympique, c’est bien, mais ça reste une deuxième place, ce n’est pas être numéro un. On a tendance à retenir que le champion et je suis le Champion du Monde aujourd’hui ! Donc oui, la médaille mondiale est plus belle que celle des Jeux Olympiques.

Ayoub : Peux-tu donner des conseils pour les jeunes comme nous qui voudrait avoir le même parcours que toi ?

Sofiane Oumiha : Il ne faut pas s’éparpiller. Quand j’étais petit, c’est vrai que j’avais tendance à me relâcher, à ne plus vouloir m’entrainer, à me dire que çela ne sert à rien etc.

Au final, dans ma tête j’étais déterminé, je me suis dit qu’il fallait que je réussisse, que je réussisse là-dedans ! J’ai mis tous les moyens de mon côté pour réussir. Donc si j’avais un conseil à vous donner, à vous les jeunes : restez déterminés, malgré les tentations et si vous voulez quelque chose, vous pouvez l’obtenir !

Ayoub : Moi c’est ce que je veux faire plus tard, devenir Champion du Monde de boxe

Sofiane Oumiha : Champion du Monde ? Je te le souhaite ! Ne lâche pas et travaille dur, ça va payer quoi qu’il arrive. Après faut s’attendre à des défaites, mais à partir de ces défaites, tu apprendras beaucoup, justement pour rapporter le plus de victoires. Donc lâche pas …juste ne lâche pas !

Erwan : Il y a un an tu étais vice-Champion Olympique, maintenant Champion du Monde, quelle est la suite pour toi ?

Sofiane Oumiha : Sois de passer professionnel, soit d’aller jusqu’aux Jeux Olympiques et tout faire pour changer la couleur de la médaille ! Pourquoi ne pas faire une médaille d’or aux Jeux Olympiques en 2020 à Tokyo ? Je pars d’abord en vacances et je verrai à mon retour. J’ai un combat le 2 Octobre à Montpellier en amateur et après ce combat-là, je déciderai de mon avenir.

Erwan : Le projet du Boxing Oumiha avance enfin du côté de la mairie pour la salle, quelle est l’identité que tu voudrais donner à ton club ?

Sofiane Oumiha : Oui ça avance, très rapidement je l’espère, car cela fait 1 an qu’on attend ! Ça sera de la boxe ouverte à tous : filles, garçons, petits, …Il y aura tout style de boxe, du loisir ou de la compétition. Et pourquoi ne pas faire des futurs champions même si ce n’est pas le but principal.Ca va être surtout une nouvelle famille : « Le boxoum »… On espère avec le plus de Toulousains et Toulousaines.

Erwan : Et toi personnellement que veux-tu y apporter ?

Sofiane Oumiha : Déjà ma notoriété ! Peut-être que les gens vont se dire que je suis Champion du Monde et Vice-Champion Olympique et voudront peut-être s’entrainer avec moi ? Comme je m’entrainerai là-bas et que je serai entraineur, je ferai profiter de mon expérience et mon vécu.

Erwan : Mohamed Mimoune va boxer dans un mois à Manchester, pour la ceinture européenne, face à un boxeur à domicile et une foule anglaise derrière lui. Tu as vécu ça à Rio en finale, qu’est-ce que tu peux lui conseiller ?

Sofiane Oumiha : Ne pas avoir la pression, ne pas avoir peur. C’est vrai qu’on a tendance, quand on est à l’extérieur à avoir tous les gens à dos, mais quand on rentre sur le ring, on sait que… déjà les Média-Pitchounes sont là ! Et bon nombre de gens qui nous suivent ! Donc ce que j’ai à lui conseiller, c’est oublier la pression et comme le dit notre slogan : « On va là-bas, on fait ce qu’on a à faire et on rentre ! ». J’espère qu’il va revenir avec ce titre de Champion d’Europe, cela serait beau pour lui et pour sa famille. Je lui souhaite, moi je ferai le déplacement pour aller le voir. Il s’est entrainé pour, il s’est entrainé dur, il n’y a pas de raison.

www.sofiane-oumiha.fr

Retour en vidéo sur sa visite !!


 

Recommended Posts

laisser un commentaire

CAPTCHA * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous contacter

Envoyez nous un mail :)

Not readable? Change text. captcha txt

Chercher sur le site, appuyer sur entrée pour valider